Nous appeler: +32 (0)499 16 64 92

Un peu de botanique

En botanique, les noms latins des plantes comportent 2 mots. Le premier est le nom de genre, et le deuxième est le nom d’espèce. C’est un moyen de reconnaître les plantes d’un même genre. Par exemple, l’airelle et la myrtille font partie du même genre, Vaccinium. L’airelle s’appelle Vaccinium vitis-idaea et la myrtille Vaccinium myrtillus.

Dans le genre Aloe, il existe plus de 500 espèces. Les espèces les plus connues et commercialisées pour leurs propriétés médicinales et cosmétiques sont

  • l’Aloe barbadensis, c’est l’Aloe vera,
  • l’Aloe ferox, ou Aloe du Cap
  • l’Aloe arborescens, Candelabra aloe (en anglais), Kidachi aloe (au Japon), ….et d’autres appellations en fonction des pays

Différences physiques entre Aloe arborescens et Aloe vera

L’Aloe vera est une plante acaule, c’est-à-dire qu’elle ne possède pas de tige, ses très grandes feuilles poussent en rosette. Cette disposition facilite la mécanisation de la récolte et la taille des feuilles permet un rendement plus grand

L’Aloe arborescens se ramifie, la plante peut mesurer jusque 3 mètres de haut, ses feuilles sont petites et épineuses. La récolte est plus fastidieuse, se fait à la main et le rendement est beaucoup plus faible. Ce qui explique que les industriels choisissent de préférence l’Aloe vera.

Différences de composition chimique

La qualité et la quantité de principes actifs dans les différents aloés ne dépend absolument pas de la taille des feuilles. En effet, malgré des feuilles qui peuvent être jusque dix fois plus petites que celles de l’Aloe vera, les feuilles de l’Aloe arborescens contiennent approximativement trois fois plus de principes actifs.

Les acides aminés et les minéraux se retrouvent en plus grande quantité dans l’Aloe arborescens(1)(2)

Acide aminé (ppm) Aloe arborescens Aloe vera
Proline 113,00 17,00
Tyrosine 19,97 14,00
Phénylalanine 17,33 14,00
Histidine 21,37 14,00
Arginine 19,00 14,00
Tryptophane 57,60 30,00
Sérine 20,69 20,00

Quant au contenu en polyphénols, responsables notamment des propriétés antioxydantes, il a été analysé par différentes facultés d’agronomie italiennes sur 18 espèces d’Aloe. Parmi ces espèces, beaucoup ne sont pas commercialisées, mais s’y trouvent l’Aloe arborescens, l’Aloe vera et l’Aloe ferox. Cette recherche a été publié dans la revue « International Crop & Products » en 2017 (Elsevier).

Bien que certaines espèces soient encore plus riches en polyphénols que l’Aloe arborescens, elles ne sont pas commercialisées, donc je me contenterai de comparer les 3 espèces que l’on peut trouver en magasin.

  Aloe arborescens Aloe vera Aloe ferox
Polyphénols totaux
GAE g/100g
1,06 0,32 0,99

 

Conclusion

Malgré ses feuilles plus petites, plus épineuses, l’Aloe arborescens est reconnu par tous les acteurs de santé naturelle comme l’espèce la plus efficace grâce à sa grande richesse en principes actifs.

Lorsque vous achetez des produits à base d’Aloe arborescens, soyez attentif à sa provenance et surtout au mode de conservation. Certaines marques pasteurisent leur jus et perdent alors une grande partie des bénéfices.

Les produits à base d’Aloe arborescens de la marque Flor’alternative proviennent de plantes cultivées à petite échelle en Italie, sans l’utilisation de produits phytosanitaires, et transformées dans le respect de la plante, à l’abri de la lumière et sans procédé thermique.

 

  1. Fondation Raphael – Aloe arborescens, esperienze biologiche, esperienze cliniche : 99 casi. E la ricerca continue… Ed. B.I.S.
  2. Véronique et J.J. Goichon – L’’Aloe arborescent, un trésor de bienfaits – Ed. Sodalite