Nous appeler: +32 (0)499 16 64 92

Le millepertuis, Hypericum perforatum, aussi appelé herbe de la Saint Jean est en pleine floraison actuellement.

Pour être certain de cueillir la bonne plante (car il existe plusieurs variétés de millepertuis, une seule étant médicinale), il faut que les fleurs froissées entre les doigts laissent une coloration rouge sur la peau, et que les feuilles soient perforées.

C’est le moment d’en cueillir les fleurs pour en faire une huile de macération.

Les fleurs ont été mises dans un bocal en verre transparent, bocal choisi en fonction de la quantité de fleurs, il faut éviter d’avoir trop d’air entre le niveau supérieur des fleurs et le couvercle.

J’ai ajouté de l’huile d’olive biologique, une quantité suffisante pour couvrir toutes les fleurs.

Le pot fermé est mis au soleil pour une macération de 3 à 6 semaines en fonction de l’ensoleillement.
Petit à petit, l’huile se colorera en une belle couleur rouge.

Que faire avec cette huile, une fois filtrée?

Les millepertuis a des propriétés anti-inflammatoire, balsamique, antalgique, vulnéraire, cicatrisante.

L’huile de macération s’utilise en usage externe contre les piqûres d’insectes, les brûlures (dont les coups de soleil), les plaies, les crevasses, les écorchures,  érythèmes fessiers.

Précaution: cette huile est photosensibilisante, il faut éviter l’exposition au soleil pendant 2 jours après application.