Nous appeler: +32 (0)499 16 64 92

Comme chaque année, l’automne est la période propice pour préparer notre organisme à affronter l’hiver.

L’être humain faisant partie de la nature, il semble évident de trouver un remède dans la nature pour tout déséquilibre de l’organisme. Et la nature est généreuse, elle nous offre de nombreuses possibilités. Parmi celles-ci, ma préférence va aux bourgeons d’arbres ou d’arbustes car ils portent en eux tout le potentiel de la plante.

Quels sont les bourgeons les plus intéressants en cette période ?

Le bourgeon d’argousier

L’argousier est un arbuste ou arbrisseau très épineux et très touffu. Ses nombreux fruits apparaissent à la fin de l’été, début de l’automne et lui confèrent une belle couleur orange. Ils sont très riches en vitamine C.

A l’instar de la plante, le macérat de bourgeon augmente la résistance et la vitalité de l’organisme, je le considère comme du soleil en bouteille.

Le bourgeon d’églantier

Tout comme l’argousier, l’églantier, aussi appelé rosier sauvage, possède de nombreuses et redoutables épines, et ses fruits, les cynorrhodons, sont également très riches en vitamine C.

En gemmothérapie, son bourgeon renforce les défenses de l’organisme, avec une affinité particulière pour la sphère ORL

Le bourgeon d’aulne glutineux

L’aulne glutineux est un arbre pionnier des milieux humides, ses racines fixent l’azote, et il aime les endroits ensoleillés. Il protège les sols humides et aime l’eau.

Son bourgeon harmonise les fluides du corps et renforce la capacité de résistance aux maladies, parmi lesquelles celles des sphères ORL et pulmonaire.

Le bourgeon de peuplier noir

Le peuplier noir est un arbre qui se plaît dans les milieux humides qu’il nettoie et assèche. Les bourgeons et l’écorce du peuplier noir élaborent, comme le saule, la salicine, molécule à la base de l’aspirine. Ses bourgeons attirent les abeilles car ils sont recouverts d’une cire avec laquelle les abeilles confectionnent la propolis.

En gemmothérapie, ses bourgeons étaient déjà utilisés par Sainte Hildegarde de Bingen au XIIème siècle pour calmer la fièvre, la toux et la brondhite.

Actuellement, le macérât de bourgeon de peuplier noir a une action « propolis-like » (qui ressemble à celle de la propolis).

Le bourgeon de cassis

Le cassis est le fruit d’un arbuste, principalement cultivé. Il est très riche en vitamine C.

Déjà utilisé par Sainte Hildegarde, le bourgeon de cassis est un grand revitalisant énergétique, il renforce les défenses de l’organisme, lutte contre la fatigue et les allergies.

Lorsqu’il est associé à d’autres bourgeons, il renforce leur action.